L'amélioration du geste sportif grâce à la sophrologie

L’amélioration du geste sportif grâce à la sophrologie

 

 

La sophrologie est une méthode efficace qui permet d’allier la préparation corporelle et mentale dans l’accompagnement d’un sportif.

 

Les exercices de relaxation dynamique – c’est à dire de la relaxation en mouvements – sont essentiels pour le sportif. Ils permettent de prendre conscience des différentes parties du corps, des sensations, des perceptions, mais aussi des émotions. En sentant son corps, il est possible de percevoir les tensions, les zones bloquées, les déséquilibres et d’agir dessus. La plupart des disciplines sportives nécessite une alternance de tensions et relâchements musculaires mais ils ne sont pas toujours faits consciemment.

 

Ce premier volet permet donc d’apprendre à connaître son corps. Combien de fois, j’ai entendu « ah tiens, je n’avais jamais senti mon bras/ma jambe comme ça ! »  ou « Je n’avais pas conscience de cette partie et quand je bouge mon épaule, ça implique aussi une tension dans mon cou » …

 

La plupart du temps, le sportif expérimente la prise de conscience du corps dans la « douleur », lors de courbatures par exemple. Ici, il s’agit d’un autre regard, d’un autre point de vue sur les sensations.

 

En partant à la découverte du corps par cette voie, il est possible de se l’approprier différemment et d’agir dessus, sur le positionnement, le relâchement de telle partie, la rotation de telle autre, la tension juste à un moment donné, mais aussi de prendre conscience de l’impact d’un geste sur une performance ou une contre-performance.

 

Le deuxième volet passe par la visualisation, il s’agit ici de s’imaginer en train de faire les choses. L’intérêt de la visualisation c’est de pouvoir rejouer la scène autant de fois que l’on souhaite sans ressentir la fatigue physique d’un entrainement répété. L’avantage également est de pouvoir envisager de nombreuses situations, se voir en train de réaliser une action de cette façon, puis de telle autre et essayer encore d’une autre manière et de voir, ressentir, comment ça se passe au niveau du corps. Idem pour améliorer une posture, une position, un équilibre.

 

J’ai souvent eu comme retour de personnes que j’accompagnais dans ce cadre : « mon entraineur me répétait sans cesse de faire ceci ou cela, j’avais l’impression de le faire bien mais ça n’allait pas, en travaillant en visualisation et en sentant mieux mon corps, j’ai réussi à mieux percevoir le changement à effectuer et à le faire bien ». En effet, le cerveau met comme une « alerte » une fois que nous avons travaillé le mouvement à un niveau de conscience modifiée, et cela devient plus simple de corriger le geste erroné et de procéder à la modification.

 

Quelle que soit la discipline, que ce soit un sport individuel ou en équipe, la sophrologie peut vous être d’une aide précieuse pour augmenter votre potentiel.

 

Delphine Berque - Sophrologue